La grande démission arrive-t-elle en France ?

02 mars 2022

La grande démission arrive-t-elle en France ? 6 enseignants chercheurs à l’EM Normandie décryptent ce phénomène

Faculté et Recherche

Les Etats-Unis enregistrent une vague de démissions sans précédent depuis l’été 2021. Qu’en est-il de la France ? Constate-t-on le même phénomène ? Est-ce au contraire une simple vaguelette, voire une fake news comme certains le prétendent ? Et comment expliquer ce phénomène ? 

Est-ce simplement dû au retour de la croissance, à la pandémie ou plus profondément à une crise du management et du sens du travail ? 

Vincent MEYER, Jean-Denis CULIE, Jean-François GARCIA, Xavier PHILIPPE, Thomas SORREDA, Luc TESSIER enseignants-chercheurs à l’EM Normandie en gestion des ressources humaines et sociologie du travail, se sont emparés de ce sujet et livrent leur expertise :

Depuis plusieurs mois, on constate une augmentation sans précédent du nombre de démissions. Comme le note notre groupe de chercheurs : "La France enregistre une croissance record des taux de démissions (+10% et +20% en juin et juillet 2021 par rapport à 2019) et des niveaux encore jamais enregistrés par la DARES  : +620 000 démissions et ruptures conventionnelles au 3ème trimestre 2021."

Cette hausse des démissions peut s’expliquer par la reprise économique, mais en partie seulement. Les salariés questionnent de plus en plus souvent le sens de leur travail et les modèles managériaux classiques proposés par leurs entreprises : "On observe l’émergence d’un salariat liquide, à la fois consommateur des organisations et organisant sa carrière en fonction des opportunités perçues, mais prenant également conscience qu'il est consommé en retour par les organisations (89% des démissions seraient liées à un épuisement professionnel et un manque de soutien managérial d’après Cengage Group, Nov. 2021)."

Alors quelles solutions les entreprises peuvent-elles adopter pour faire face à ce phénomène ? Notre groupe de chercheur attire l’attention sur le fait que "les organisations ne peuvent pas se contenter d’augmenter les salaires ou de renforcer leur marque employeur. Cela ne ferait que renforcer le consumérisme des salariés. Le véritable défi est de repenser les modèles managériaux en donnant plus de temps et d’autonomie aux collaborateurs pour permettre des relations humaines plus authentiques au travail."

Jean-Denis CULIE est docteur en sciences de gestion et professeur de gestion des ressources humaines à l’EM Normandie depuis 2009. Le fil conducteur de ses recherches porte sur la manière dont les carrières sont influencées par la mobilisation de ressources, celles disponibles dans l’environnement et celles propres à l’individu. 

Jean-François GARCIA est docteur en sciences de gestion et professeur assistant en management des RH à l’EM Normandie depuis 2019. Ses travaux de recherche portent principalement sur le management des compétences et des talents ainsi que sur le management intergénérationnel.

Vincent MEYER est docteur en sciences de gestion et professeur de gestion des ressources humaines et théorie des organisations à l’EM Normandie depuis 2017. Ses travaux de recherche portent sur la gestion de la performance et la sociologie des outils de gestion.

Xavier PHILIPPE est docteur en sociologie du travail et professeur associé à l’EM Normandie depuis 2015. Ses travaux de recherche portent sur le travail comme pratique située par-delà les prescriptions managériales normatives et les injonctions organisationnelles à la performance souvent paradoxales auxquelles sont soumis les salariés. Pour cela, il mobilise l’art comme analyseur des processus sociaux et pratiques de gestion dans les organisations. 

Thomas SORREDA est docteur en sciences de gestion et professeur assistant en ressources humaines à l’EM Normandie depuis 2021. Ses recherches portent sur les relations entre les personnes au sein des organisations. Il aborde les interconnexions avec une méthode de recherche qui invite les personnes interrogées à adopter une attitude réflexive dans leurs pratiques professionnelles.

Luc TESSIER est docteur en économie et professeur associé en finance d’entreprise à l’EM Normandie depuis 2017. Ses recherches portent principalement sur l‘analyse des trajectoires d’entreprises, qu’il s’agisse de leur croissance ou défaillance ainsi que sur le financement des jeunes entreprises.

Tribunes publiées récemment : 

11/12/21 : The Conversation - Le mystère de la « grande démission » : comment expliquer les difficultés actuelles de recrutement en France ? 
25/01/21 : The Conversation - Après « Houellebecq économiste », Houellebecq sociologue du travail !
21/09/21 : Harvard Business Review - Réforme du congé paternité : l’indispensable engagement des managers

Pour en savoir plus sur les travaux de nos chercheurs, si vous souhaitez des informations complémentaires sur les sujets évoqués ci-dessus et échanger avec eux, contactez :

Vincent Meyer

Vincent MEYER

Professeur Assistant en Gestion des Ressources Humaines

Paris