Bienvenue à la « School for Good » !

09 mai 2022

Projet Responsable : 900 étudiants du Programme Grande Ecole de l’EM Normandie challengés autour des 17 ODD de l’ONU

DD & RSE

Projet Responsable : 900 étudiants du Programme Grande École ont œuvré pendant 3 mois afin d’établir un diagnostic et des recommandations relatifs à l’intégration des ODD au sein d’organisations engagées en matière de Développement Durable (DD) et de Responsabilité Sociétale (RS).

Afin de favoriser l’engagement des étudiants, l’EM Normandie et sa Fondation les challengent pour la deuxième année consécutive avec le « Projet Responsable » portant sur les 17 Objectifs de Développement Durable établis par les 193 États membres des Nations Unies et rassemblés dans l’Agenda 2030. 900 étudiants de 3ème année post bac du Programme Grande École des campus de Caen, Le Havre, Paris, Dublin et Oxford viennent ainsi de plancher pendant 3 mois par équipes de 4 pour établir un diagnostic et des recommandations relatifs à l’intégration des ODD au sein d’organisations engagées en matière de Développement Durable (DD) et de Responsabilité Sociétale (RS). Les deux équipes lauréates viennent d’être dévoilées.

Des étudiants mobilisés et motivés

Ce challenge imaginé par l’EM Normandie et sa Fondation vise à impliquer les étudiants collectivement en les faisant travailler pendant 3 mois sur les 17 ODD (Objectifs de Développement Durable), établis par les 193 États membres des Nations Unies et rassemblés dans l’Agenda 2030. Les cibles, communes à tous les pays engagés, répondent aux objectifs généraux suivants : éradiquer la pauvreté, protéger la planète, garantir la prospérité pour tous.

Début février, les 900 étudiants de 3ème année post bac du Programme Grande École des 5 campus de l’EM Normandie ont été répartis par équipes de 4. Avec l’appui de leurs professeurs et l’accès à toutes les ressources du Learning Center, ils se sont lancés dans l’analyse relative à la démarche d’intégration des Objectifs de Développement Durable définis par l’ONU, au sein de 17 entreprises déjà engagées ou souhaitant s’engager dans le développement durable et la responsabilité sociétale.

La problématique de ce concours repose sur deux questions complémentaires :

  • Comment les entreprises/ organisations ont-elles intégré les ODD dans leur politique DD RS ? (état des lieux, leviers, obstacles) et, si elles n'ont pas encore intégré les ODD, quelles sont leurs attentes en DD RS ?
  • Quelles recommandations d’actions peuvent-elles être présentées pour mieux intégrer ou compléter l’intégration de ces ODD ?

Encadrés par 16 coachs, les étudiants ont été mis en situation dans un contexte professionnalisant à partir des cas réels d’entreprises. Un premier jury a ensuite apprécié leurs qualités d’analyse, leur créativité et leurs propositions au plus près des enjeux concrets des entreprises. A l’issue de cela, 18 équipes finalistes ont été sélectionnées pour défendre leurs projets devant un second jury composé des représentants de la Fondation EM Normandie et d’entreprises partenaires (Société Générale, La Poste, U.N.ADERE, ACSEA, Attitude Manche, CFA Sport Animation Tourisme, Clemajob, Ecomiam, Klee, Partelios, Pommier, Réseau Entreprendre , Samsic, SASP, Soudry, The Roof Le Havre). 

Ce challenge s’inscrit totalement dans la philosophie « School for life, School for good » de l’EM Normandie. Nous voulons développer les compétences de nos étudiants pour qu’ils s’inscrivent dans les grands enjeux contemporains et contribuent ainsi à changer le monde…en mieux !  Le Projet Responsable est un moyen de leur faire prendre conscience concrètement des leviers d’action qu’ils peuvent suggérer aux entreprises pour opérer de vrais changements en faveur du développement durable et de la RSE

explique Elian Pilvin, Directeur Général de l’EM Normandie.

 

Les lauréats

Premier prix : il a été décerné par la Fondation EM Normandie à Noémie Couasnon, Danish Goulamhouss, Baptiste Maisonneu et Maxime Roger (campus de Paris) qui travaillaient pour le Groupe Partelios, créateur d’habitat en Normandie (bailleur social, maîtrise d’œuvre et promoteur). Quelques propositions : réaliser un plan de déplacement, utiliser l’impression 3D avec du béton cellulaire pour construire des bâtiments plus économiques et écologiques, mettre en place des chaudières numériques et des « radiateurs-ordinateurs » ou encore développer un projet de ruches sociétales pour l’entreprise. 750 € leur ont été remis qu’ils ont choisi de reverser à l’association Action leucémies.

Prix coup de cœur : Baptiste Delaeter, Pierre Desplanques, Pablo Diaz et Nicolas Dufrene (campus de Caen) ont remporté ce prix pour la qualité de leur plan d’actions pour Ecomiam, réseau de distribution alimentaire de produits surgelés élaborés avec de bons produits 100 % origine France. Ils ont préconisé de végétaliser les espaces de vente, d’œuvrer pour avoir des bâtiments passifs en énergie ou encore d’installer des équipements appropriés pour utiliser le CO2 pour les congélateurs de la société. Leur dotation de 250 € sera également reversée à une association.