Vie de l'école

06 mars 2023

L’EM Normandie s’engage activement contre le harcèlement et les discriminations

Vie de l'école Vie étudiante

L’EM Normandie a à cœur de sensibiliser et de former sa communauté à la lutte contre les discriminations et les violences sexistes et sexuelles. Avec ses services « Equilibre et Inclusion » et « Associations et Animations », l’école redouble d’efforts pour promouvoir la diversité et veiller au bien-être de ses étudiants et collaborateurs : elle est désormais membre de l’Association Française des Managers de la Diversité (AFMD) et signataire de l'acte d'engagement #StOpE depuis le 25 janvier 2023. La Fédération des étudiants de l’EM Normandie soutient activement ces initiatives en organisant notamment des formations contre les violences sexistes et sexuelles pour les étudiants sur ses 3 campus nationaux.

Depuis le 25 janvier 2023, l’EM Normandie est membre de l’Association Française des Managers de la Diversité (AFMD), renforçant ainsi son engagement en faveur de la prévention des discriminations et de la promotion du management de la diversité. Elle fait désormais partie d’une communauté de plus de 160 organisations mobilisées en faveur d’un monde du travail plus inclusif et bénéficie des savoirs et des expériences des autres membres dans l’élaboration et le déploiement des politiques diversité et inclusion. 
L’EM Normandie participera aux différentes activités de l’AFMD : échange de bonnes pratiques et outils, groupes de travail, programme de mentorat… et s’investira dans les réflexions menées collectivement en partageant son expérience et les résultats des dispositifs déployés. Elle concourra ainsi à la co-construction d’outils et de publications permettant au plus grand nombre de s’emparer des sujets de diversité et d’inclusion au travail, en accord avec le statut d’association d’intérêt général de l’AFMD.

La Business School est d’ores et déjà signataire de l'acte d'engagement #StOpE, créé en 2018 par Accor, EY et L’Oréal France et coordonné par l'AFMD, visant à lutter contre le sexisme ordinaire au travail. 8 engagements constituent cette charte, parmi lesquels « former de façon ciblée sur les obligations et les bonnes pratiques de lutte contre le sexisme ordinaire », ou « diffuser des outils pédagogiques aux salariés pour faire face aux agissements sexistes en entreprise ». L’initiative atteint maintenant près de 200 signataires.

Des initiatives concrètes sur les campus

En cohérence avec ces engagements, l’EM Normandie met en place des actions destinées à sensibiliser ses futurs diplômés à ces enjeux sociétaux, en s’appuyant notamment sur la Fédération des étudiants de l’EM Normandie. Très impliquée dans la vie et les évolutions stratégiques de l’école, notamment sur le volet RSE, cette dernière a créé un plan anti-VSS et a organisé des formations sur les campus nationaux. Pour cela, la Fédération a fait appel à Hally, fondée par l’association HandsAway qui agit depuis 2018 pour la prévention des violences sexistes et sexuelles. Durant 3 heures sur chaque campus, les étudiants de l’EM Normandie ont appris à identifier, prévenir et agir contre les VSS.

Il s’agissait dans un premier temps de faire un point sur les définitions légales des violences sexistes et sexuelles, les sanctions pénales associées et les circonstances aggravantes, la définition du consentement mais aussi d’informer sur les mécanismes psychologiques qui peuvent se mettre en place au moment et à la suite d’une violence. Les étudiants ont ensuite été amenés à réfléchir en groupe à ce qu’ils pourraient améliorer et mettre en place au sein de leurs associations pour prévenir ces violences et savoir agir face à des situations problématiques et signalements de faits. 
Ces derniers se sont montrés très impliqués durant ces échanges et ces exercices et semblent prêts à l’idée de les mettre en application. Le but de cette formation, qui s’est terminée par un rappel des dispositifs internes et des recours externes, était aussi de leur faire prendre conscience de leurs responsabilités en tant qu’étudiants et responsables d’associations et de leur donner les ressources et les outils pour lutter contre les VSS. La Fédération des étudiants réfléchit maintenant au développement de son plan d’action anti-VSS pour impliquer les étudiants de tous les campus.

Ces initiatives s’inscrivent pleinement dans l’axe « People for Good » de l’orientation stratégique « School for Good » de l’EM Normandie qui souhaite devenir une école en avance sur les enjeux de son temps en mobilisant toute sa communauté sur le chemin de l’engagement social. Une « Good Place to be » portée par des « Good People ».

Formés à devenir les managers responsables et engagés de demain, il est essentiel de mobiliser les étudiants contre les violences sexistes et sexuelles durant leurs études afin de lutter durablement contre le sexisme au travail et de favoriser l’émergence d’environnements plus sains et inclusifs.

explique Élian Pilvin, Directeur Général de l’EM Normandie.

Ce type de formation permet de sensibiliser les étudiants sur le respect, l'égalité des sexes et de combattre les comportements inappropriés. C’est notamment très utile pour les membres des associations (Bureau des Elèves, Bureau des Sports, Bureau des Arts) qui organisent le plus d'évènements festifs à l’école potentiellement "à risques". Nous voulons, en tant qu’étudiants, contribuer à la création d'une société plus équitable et plus respectueuse des droits de chacun, indépendamment de leur genre.

ajoute Louis Pichon, Secrétaire Général de la Fédération des étudiants.

 

julien soreau

Julien SOREAU

Responsable Service Equilibre et Inclusion