Manon mon Expat à Barcelone

Manon - Mon Expat' à Barcelone

Programme Grande École

Peux-tu te présenter ?

Manon : Je suis étudiante à l’EM Normandie en 3ème année. J'ai effectué ma première année sur le campus d'Oxford. En 2ème année, j’étais sur Paris au premier semestre pendant le confinement puis j’ai passé mon 2ème semestre à Barcelone. Au niveau associatif, j’ai rejoint l’équipe des community managers depuis trois ans.
Je suis actuellement dans l’école de design « Bau » située à Barcelone et qui est rattachée à l’université de Vic qui se trouve à environ une heure de Barcelone. Le campus est en plein centre-ville à 10 minutes de la plage dans de superbes locaux.

Manon Mon Expat à Barcelone (1)

Est-ce que c’était ton premier choix ?

Manon : Oui, j’ai toujours voulu partir à Barcelone. J’ai travaillé pour avoir de bons résultats et pour pouvoir choisir mon expatriation. En partant en Espagne, j’allais pouvoir apprendre une seconde langue après être partie un an à Oxford. La proximité du bord de mer, le cadre de vie ainsi que la météo m’ont convaincue également ! Je rentre en France mi-décembre pour rejoindre le campus de Paris.

Quels cours suis-tu ?

Manon : Une dizaine de cours nous sont proposés. Pour chaque semestre, on doit choisir 5 matières. Les cours sont semblables à ceux de l’EM Normandie avec un gros focus sur le digital et le développement durable. On a par exemple des cours de digital business, start-up creation, design thinking, psychology… Tous les cours sont dispensés en anglais.

Les professeurs sont vraiment incroyables. La pédagogie est différente de celle pratiquée en France. Les cours se déroulent beaucoup sous la forme d’échanges et d’études de cas, même s’il y a des slides de présentation. Les cours sont très vivants, j’aime beaucoup. Tous les professeurs sont espagnols mais nous parlons uniquement en anglais.

Comment occupes-tu ton temps libre ?

Manon : Comme on est près de la mer, il y a toutes sortes de sports nautiques comme le paddle ou le surf. Généralement, après les cours on va sur la plage, on joue au volley ou on va dans différents bars. Il y a énormément de choses à faire.

Manon Mon Expat à Barcelone (2)

On visite également la ville qui est incroyable, avec notamment tous les monuments réalisés par Gaudi. C’est vraiment très beau.

Comment la période Covid s’est passée en Espagne ?

Manon : nous n’avions aucun cours en distanciel. Nous allions tous les jours sur le campus. Le port du masque était déjà obligatoire mais les conditions de sorties étaient plus souples qu’à Paris car le couvre-feu était à 22 heures. Tous les bars et restaurants étaient ouverts jusqu’à 17 heures donc on pouvait aller déjeuner à l’extérieur ou aller prendre un café.

Comment s’est passée ton intégration dans le pays ?

Manon : Tout le monde est bienveillant, tant les habitants que les étudiants de l'université. Les Catalans sont un peu différents des Castillans. Par exemple, à Madrid on t’accueille partout comme ton ami, ce qui est moins le cas à Barcelone. Malgré tout, on est bien accueilli où que l'on aille et on s’intègre sans problème.

Manon Mon Expat à Barcelone (4)

As-tu trouvé ton logement facilement ?

Manon : Je suis passée par Airbnb, c’est assez simple. Certains de mes amis sont passés par des agences immobilières. Les deux systèmes sont assez faciles.

Les logements sont beaucoup moins chers qu’à Paris même si c’est une des villes les plus chères d'Espagne. On trouve facilement des logements très chouettes dans de nombreux quartiers. Je me suis mise en colocation en septembre avec deux amis. Nous avons réservé notre logement seulement un mois avant d’arriver. On peut même le trouver une semaine avant.

Quel est le coût de la vie ?

Manon : La nourriture est beaucoup moins chère qu’en France. Il faut environ 200 euros par mois pour faire ses courses. Au niveau du logement, on peut trouver un appartement de 25 m² pour 500 euros, selon les quartiers. Pour les sorties, il faut prévoir un peu car on sort beaucoup à Barcelone ! Tout compris, il faut compter 1 000 euros tout en profitant beaucoup de la vie.

Comment est la nourriture espagnole ?

Manon : J’avais un peu peur avant de partir car je n’étais pas fan des tapas. Mais une fois sur place, j’ai adoré ! Il faut d’ailleurs faire attention quand on commande au restaurant car le budget peut vite monter. Il y a de nombreux bars et restaurants qui sont excellents et assez bon marché.

Quels sont les meilleurs endroits à visiter ?

Manon : À Barcelone, il faut voir les structures de Gaudi, notamment le Parc Guëll, la Casa Batllò, la Casa Vicens, la Pedrerà et la Sagrada Familia. On peut faire énormément de randonnées à Barcelone. Je vais régulièrement à Sitges, une ville proche de Barcelone qui possède une belle église. 

On peut visiter également toute la Costa Brava qui est magnifique. Au premier semestre, nous avons parcouru toute la côte en van avec des amis. Quand on vient à Barcelone, il faut bouger et aller voir ce qu’il y a autour.

Manon Mon Expat à Barcelone (3)

Faut-il venir plus tôt avant son expat’ pour bien profiter ?

Manon : Pendant son expat’ à Barcelone, on n’a pas de vacances mais uniquement des jours fériés. On peut facilement organiser de longs week-ends pour faire des excursions. Il n’est pas forcément nécessaire d’arriver avant, on peut tout à fait profiter durant son expat’.

Qu’as-tu prévu de faire l’année prochaine ?

Manon : Je vais faire de l’alternance pendant 2 ans à Paris. J’ai trouvé une start-up en création qui m’intéresse beaucoup. Je vais donc rejoindre l’entreprise après mon stage de fin d’année.

Mon poste consistera à assister la fondatrice de la start-up qui est dans le domaine du digital et qui va sortir une application mobile. Je m’occuperai soit de la partie marketing et communication, soit de la partie finance. Mon stage me permettra de déterminer le domaine dans lequel je me sens la plus à l’aise. 

Quel est ton meilleur souvenir ?

Manon : Nous avons organisé un séjour d'une semaine avec toute ma classe au cours duquel nous avions loué une maison. Une activité mémorable pendant ce voyage a été le saut en parachute, c’était incroyable !

Manon Mon Expat à Barcelone (5)

Es-tu à l’aise en anglais ?

Manon : J’ai énormément progressé depuis mon Bac, même si j’avais déjà un niveau correct puisqu’il faut passer un test avant d’aller à Oxford. En l’espace d’un ou deux mois à Oxford, j’ai suis devenue à l’aise en anglais à force de suivre les cours et de communiquer avec tout le monde dans cette langue.

Tu côtoies des étudiants de diverses nationalités ?

Manon : En effet, on a des groupes assez diversifiés. Dans les soirées, on côtoie des étudiants de tous les pays. On entend parler toutes les langues, c'est super !

On revient transformés de son expatriation, c’est très formateur. On fait de nombreuses rencontres. Un de mes amis a trouvé son stage en discutant avec une personne dans une soirée.

La vie des étudiants en Espagne est-elle différente de la France ?

Manon : Oui, assez. Ils travaillent moins en Espagne et ils ont une à deux journées dans la semaine sans cours. En tant qu’expatriés, nous avons cours tous les jours. Le planning est assez bien fait pour nous permettre de nous organiser dans notre travail et de sortir à côté. 

Recommandes-tu cette expatriation ?

Manon : Oui, à 100%. À la fois pour la ville mais aussi pour l’université et la qualité de ses cours. J’ai un vrai coup de cœur pour cette université car les professeurs sont géniaux.

As-tu un conseil à donner ?

Manon : il faut se lancer et ne pas avoir peur de partir.

Voir le replay sur Instagram