Et si la compétitivité de l’entreprise passait par le bonheur de ses salariés ?