Programmes en logistique

Du 25 au 26 mai 2023

L’utilisation des données pour une navigation et une gestion portuaire durable

Faculté et Recherche

L’utilisation des données pour une navigation et une gestion portuaire durable - 25 et 26 Mai 2023

    L'industrie maritime gère 80% du commerce international en volume, elle est également responsable de 3% des émissions de GES. Consciente de cet impact, l'Organisation Maritime Internationale a imposé depuis 2020 aux navires d'utiliser un carburant avec un niveau de dioxyde de souffre (Sox) le plus bas ou de mettre en œuvre des technologies qui diminuent les émissions de GES. L'une des options consiste à utiliser des navires alimentés au GNL, à l'ammoniac ou à l'énergie éolienne. Pourtant, ces options peuvent remettre en question la rentabilité du modèle économique actuel. Par ailleurs, il est à noter que si la navigation maritime a également un impact sur la santé humaine, c’est d’autant plus le cas dans les villes portuaires telles que celle du Havre.

    En ce qui concerne l'activité portuaire, environ 80 % des émissions dans les ports sont liées aux activités de transport maritime et 20 % aux camions et locomotives (ITF, 2014). Ainsi, s'interroger sur la manière dont les ports gèrent leurs émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) dues à leur activité est cohérent. L'utilisation de véhicules à propulsion électrique, seuls ou associés au développement d'options multimodales telles que les barges ou les chemins de fer, pourrait être une solution pour réduire l'impact négatif de l'activité économique sur l'écosystème et la santé humaine.

    L'utilisation de données liées à la navigation renforce le lien entre les navires et les ports. Premièrement, les données sont primordiales pour l'anticipation des flux entrant ou sortant du port. L'utilisation de données historiques peut permettre d'anticiper l'arrivée d'un navire et donc d’optimiser les ressources, tant d’un point de vue économique qu’écologique, pour le chargement ou le déchargement des navires. Deuxièmement, cela donne l'opportunité de se connecter avec le bon nombre de barges et de camions. Troisièmement, d'un point de vue maritime, cela peut permettre de définir la vitesse optimale en fonction de la capacité du port et de faciliter la communication entre l'agent maritime, l'autorité portuaire, l'opérateur du terminal et le navire.

     

    Olivier FAURY
    Professeur associé en Supply Chain Management et Logistique, EM Normandie - Le Havre - France
    Linkedin profile

    Data and Sustainable Navigation Conference

    Jeudi 25 mai
    en distanciel
    et vendredi 26 mai 2023
    Campus du Havre de l'EM Normandie

    Conférence internationale

     

    Organisée en partenariat avec

    logo_emn
    Logo CIRCOE
    logo Maynooth University
    logo IRIS
    logo Le Havre ville portuaire intelligente
    logo fondation sefacil
    logo Fondation EM Normandie
    logo-port-center-le-havre
     

    Programme 

    Jour 1

    Session 1 : impact de la politique durable de l'OMI et de la gestion des données sur l'industrie maritime

    Session 2 : La gestion des données pour une gestion portuaire plus durable

    Consulter le programme complet (version anglaise)

olivier faury

Olivier FAURY

Professeur Associé en Supply Chain Management, Logistique

Le Havre

20 Quai Frissard

76600 LE HAVRE

+33 2 32 92 59 99